Catégories
Bien-être

Comment renforcer son système immunitaire naturellement ?

Notre système immunitaire est mis à mal pendant les mois les plus froids. Nous avons généralement moins d’ensoleillement, mangeons des aliments plus riches et passons du temps à hiberner à la maison… Ce mode de vie hivernal peut affecter notre système immunitaire.

Et si cette année on l’évitait ce coup de froid, cet état grippal qui nous fatigue, nous empêche de respirer bien, nous complique la vie ?
La bonne nouvelle c’est qu’il existe de nombreuses plantes qui peuvent nous aider au fil des saisons. En voici quelques-unes pour armer votre organisme contre le froid et les coups de fatigues qui souvent l’accompagnent.
Une autre pratique à adopter : sortez et profitez des bienfaits du soleil quand il se montre. Un bon bol d’air frais apaise l’esprit.
Attention cependant : prenez soin de consulter votre médecin généraliste en cas de symptômes persistants ou s’aggravant.

L’échinacée, contre les infections respiratoires

fleur d'échinacée

L’échinacée est originaire d’Amérique du Nord. Cette plante était utilisée par les Amérindiens pour prévenir et soulager les infections des voies respiratoires et les morsures de serpent. Il n’y a pas beaucoup de serpents en France, en revanche se prémunir du rhume c’est peut-être un besoin plus universel 😉

Conseil de préparation : prendre une cuillère à soupe de d’échinacée et faire une infusion de 50 cl environ à consommer le matin.

La partie aérienne est à préparer en infusion, la racine d’échinacée en décoction.

L’échinacée peut aussi se consommer en capsules de plantes.

La griffe de chat, un tonique immunitaire

Ecorce Griffe du Chat

Elle aussi nous vient d’Amérique mais plutôt d’Amérique du sud et des forêts d’Amazonie. Ce sont les indiens qui l’utilisent principalement pour son action puissante de « tonique immunitaire ». Son goût est amer et elle se prépare en décoction (faire bouillir avec la plante pendant au moins 10 min).

Les pétales de Coquelicot pour une action antitussif si le rhume s’est installé

Pétales de coquelicots

Cette plante respiratoire bien de chez nous, est insuffisamment connue, mais c’est aussi un excellent antitussif. De plus, issu de la famille des pavots il aurait également des vertus calmantes, ce qui en ferait un allié de poids le soir lorsque les quintes de toux nous empêchent de trouver le sommeil.
En infusion, à boire trois fois dans la journée et le soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *